13

Juin
2017

Les marchés en Espagne

Ecrit par :patrick/ 77

On ne va pas au marché en Espagne pour toutes les mêmes raisons qu’en France.

Bien sûr, le matin très tôt, on y croise le restaurateur qui choisit les produits frais pour sa cuisine, les mamies qui viennent acheter leurs poissons, tous les habitués des courses matinales. Jusqu’à midi, la clientèle traditionnelle du marché s’active entre maraichers, poissonniers ou charcutiers.

C’est à partir de 13:00, à l’heure où chez nous le marché se vide, qu’arrive une tout autre clientèle qui vient elle consommer du tout prêt ! Car, à bien y regarder, le maraicher vous prépare d’excellentes tomates en salade, le charcutier coupe du jambon et le poissonnier ouvre quelques huitres.

Le petit bar qui servait des cafés jusqu’à lors, s’est activé dans la préparation de tapas et sert plutôt du vin et de la bière. Car il est maintenant l’heure de l’apéritif.

Et la transformation du marché traditionnel en gigantesque lieu de convivialité s’opère. Cela peut durer jusqu’à 17.00. Le marché ne désemplit pas, laissant pâtissier, glacier et autres spécialistes emboiter le pas.

Chose la plus étrange, c’est que ce prolongement de vie va se relancer aux alentours des 20.30 pour recevoir les noctambules qui eux, vont élire domicile en ce marché jusqu’ à plus faim ni soif, si ce n’est de quelques gin tonic,whisky o otras cubatas , car là aussi la gintoneria a pris place !! Une drôle de vie pour ce marché redevenu très en vogue.

A Madrid : Marché San Miguel, Marché de san Anton, Mercado de San Ildefonso, Mercado de San Fernando (Lavapies), Mercado de los Motores (se renseigner sur les jours)

A Barcelone : La Boqueria, Sant Antoni, Els Encants Vells, La Concepcion, Santa Caterina,

A Valence: Mercado central, Mercado de Colon, Mercado de Algiros

A Séville : Mercado Triana, Mercado Feria, Mercado del Arenal, Mercado Lonja del Barranco, Mercado de las Setas