Guide du voyage en Colombie : conseils pour partir en Colombie

Un voyage se prépare à l’avance, surtout lorsqu’on part découvrir des contrées lointaines. Partir en Colombie nécessite un minimum d’informations sur le pays. L’agence IRIS EVENT vous donne les clès pour un voyage réussi en Colombie.

Premier point : nous remettre vos envies, vos attentes et nous vous proposerons le voyage qui vous correspond le mieux.

Deuxième point : notre proposition toujours sur mesure, saura intégrer toutes vos attentes et vous mettre dans les meilleures conditions pour découvrir ce pays incroyable.

Pays extraordinairement bigarré, la Colombie présente une multitude de paysages différents. Il y en a pour tous les goûts.

Sportifs, amoureux de la nature, intellectuels à la recherche de période dévolue, on trouve toutes les raisons de s’approprier ce pays magnifique.

 

La Colombie en quelques points

Superficie : 1 138 910 km2 dont 1 138 910 km2 de terre. Le 26e plus grand pays au monde par sa superficie et le 4e d’Amérique Latine. Le seul pays d’Amérique du Sud à posséder des côtes sur deux océans, la mer des Caraïbes et l’océan Pacifique. Le territoire colombien est divisé en plusieurs régions physiques bien différentes avec des caractéristiques propres : la région andine, la région pacifique, la cote caribéenne, l´Orénoque (ou « Llanos ») et l´Amazonie.

Population : Avec plus de 48 millions d´habitants, la Colombie est le 24e pays le plus peuplé au monde et le 2e de tous les pays de langue espagnole après le Mexique. Capitale : Santa Fe de Bogotá, plus communément appelée Bogotá.

Religion : 92% de la population est catholique.

Passeport : Pour les ressortissants français, belges et suisses : un passeport en cours de validité et valable 6 mois après votre retour est recommandé.

Pour les ressortissants français, belges ou suisses : un visa de tourisme est obligatoire. Ce visa est valable un mois, une seule entrée (renouvelable une fois).

A ce jour, obtention du visa (gratuit) directement aux différents aéroports du Pays.

Aérien : Comptez environ 10heures de vol, pour un vol direct Paris-Bogotá.

Communication téléphonique :Pour téléphoner depuis la Colombie vers la France : +33 (ou 00 33) Pour téléphoner depuis la France vers la Colombie : +57 (ou 00 57)

Courant électrique :  Électricité : 110 volts.  Prises américaines à tête carrée. Un adaptateur est nécessaire.

Décalage Horaire : 6 heures de décalage entre la France et la Colombie en hiver et 7 heures en été.

Monnaie : La monnaie nationale est le Peso Colombien (COP ou $).

Le Peso est une monnaie convertible, il n’y a pas de restrictions concernant son importation ou exportation.

1 Euro = 4275  COP (au 01/12/2020).

Météo : La Colombie se visite toute l’année même si le climat varie beaucoup d’une région à l’autre. Meilleurs mois Janvier-Février-Mars en règle générale.

Les températures dépendant plus de l’altitude que du mois de l’année. Mois pendant lesquels il pleut le plus : Avril, Octobre, Novembre.

Exception pour l’Amazonie : saison des pluies de Mai à Juillet.

Santé : L’état colombien n’exige aucun vaccin obligatoire. Le vaccin de la fièvre jaune est conseillé pour se rendre en Amazonie, Pas de traitement suggéré contre le Paludisme (selon les zones visitées). La protection contre les moustiques permet une protection contre d’autres affections transmises par les piqûres d’insectes, en particulier contre la dengue, le chikungunya, et Zia.

Le tourisme en Colombie, c’est quoi ?

Visiter la Colombie procure de nombreuses sensations et répond à de multiples attentes. La charge culturelle n’est pas prête de s’éteindre car ici, on est au cœur de l’histoire de la colonisation de l’Amérique du Sud. Un vaste programme de visites est à votre disposition pour découvrir les villes coloniales. Cartagena de las Islas en est le porte-drapeau mais bien d’autres villes méritent le détour.

Les grandes villes comme Bogota, Medellin, Carthagène, mais aussi Cali, Santa Marta, Manizales, Pereira, ont chacune leurs spécificités ou celle de la région dont elles sont les capitales.

L’art culinaire comme l’artisanat ne se déperdent jamais de la gentillesse des colombiens. On découvre des lieux excessivement chaleureux où les tables ouvertes et les gargotes de quartiers vous mettent au plus près de la vie locale. Nous mettons à votre disposition notre service de guides touristiques, d’accompagnement plus la présence de notre représentant local pour garantir toutes vos excursions.

Pour les plus aventuriers, nous proposons également des excursions en terre inconnue, dans les villages de communauté indiennes comme les Kogis dans la Sierre Nevada de Santa Marta. Dépaysement garanti.

L’activité culturelle au travers des musées, des vestiges, des palais est une part importante pour qui veut bien connaitre la Colombie. L’agence IRIS EVENT organise des visites exclusives à la demande pour ses clients curieux de découvrir l’histoire colombienne.

 

Où partir en Colombie ?

La Colombie propose 6 régions bien distinctes.

  • La région amazonienne avec ses fortes denses et ses grands fleuves autour de l’Amazone.
  • La region andine, montagneuse, où on retrouve la majorité de la population colombienne. Les grandes villes y sont également présentes. Les Andes se subdivise en trois cordillères dont l’occidentale, la centrale et l’orientale. Le Nevado de Huila dans la cordillère centrale culmine à 5
  • La région Caraïbes est située au Nord du pays. Les basses plaines près de la côte sont dans l’axe de la cordillère centrale. On trouve ici la sierra Nevada de Santa Marta avec le point culminant de Colombie à 5 776m : le Pic Cristobal Colomb. On trouve dans cette zone la partie la plus aride du pays : le désert de Guajira.
  • La région insulaire comprend les archipels de San Andres et Providencia, San Bernardo, Rosario (face à Cartagena de las Indias) et les iles côtières comme les Iles Tierra Bomba, Fuerte et Tortuguilla en Mer des Caraïbes, et les îles de Malpelo et Gorgona dans le
  • L’Orenoquie, région de vastes plaines herbeuses cultivables nommés
  • La région Pacifique de moins de 150kms de largeur, très arrosée, allant jusqu’ ‘à la frontière avec le Panama et de l’Équateur.

 

Les parcs nationaux sont aussi des incontournables de la Colombie. Ils sont au nombre de 10.

 

1.  Parcs nationaux naturels des îles coralliennes du Rosaire et de San Bernardo

C’est un des parcs nationaux les plus appréciés des voyageurs qui se rendent en Colombie. Situé dans la mer des Caraïbes, à quelques dizaines de kilomètres au large de Carthagène, c’est un espace sous-marin protégé avec une barrière de corail impressionnante autour d’une multitude d’îlots.

2.  Parc national naturel de Tayrona

Également fortement plébiscité par les touristes, le parc de Tayrona est concentré autour de la ville de Santa Marta. Un vrai voyage à lui tout seul.

3.  Parc national de la Sierra Nevada de Santa Marta

Vous découvrirez des plages qui côtoient des sommets enneigés de près de 6 000 mètres d’altitude, une forêt tropicale, et des sites archéologiques qui

retracent l’histoire des Tayrona, peuplade indigène qui a joué un rôle majeur dans l’histoire précolombienne.

4.  Parc national naturel Los Katíos

Situé vers la frontière du Panama, ce parc exceptionnel reste une zone peu touristique. Constitué à la fois de forêts marécageuses et de forêts tropicales de montagne, ce mélange en fait un lieu unique dont la biodiversité est grandement appréciée par les visiteurs.

5.  Sanctuaire de faune et de flore de Malpelo

Voici très certainement le parc national le plus spécial de Colombie. Pour y accéder, il faudra le mériter. Malpeto est un île incroyable, inhabitée, volcanique, Elle se trouve à plus de 300 kms des côtes colombiennes et pourrait être la sœur des Iles Galápagos. On y trouve toute une faune et flore préservée. Un vrai bonheur de pouvoir se promener dans ce lieu préservé et inscrit au Patrimoine Naturel de l’Humanité par l’UNESCO.

6.  Parc national naturel d’Utría

Situé côté Pacifique, le Parc d’Utria est une véritable merveille naturelle. Ici, on y vit en harmonie avec l’océan et la terre. Les animaux y sont nombreux, un véritable observatoire naturel où les orques, les tortues marines, les orques, les baleines mais aussi les toucans, les pumas, une grande variété d’oiseaux ainsi que des serpents comme les boas constrictors vivent en toute tranquillité.

7.  Parc national naturel de l’Île Gorgona

Sur la côte Pacifique, on peut découvrir également l’île de Gorgona. Elle est accessible en bateau, après une bonne heure de navigation. Devenu aujourd’hui un parc naturel tout à fait charmant, il faut savoir qu’il y a encore quelques années, c’était un pénitencier d’une violence extrême. En effet, les délinquants les plus importants de la Colombie étaient envoyés sur cette île, car impossible de s’en échapper. Il a été fermé au début des années 80.

8.  Parc national naturel de Puracé

En revenant vers les terres, près de Popayan, on découvre une autre facette de la Colombie : le paysage volcanique. Ce parc est centré autour du volcan Puracé, qui est d’ailleurs toujours actif. Un autre visage de la Colombie pour ceux qui souhaitent se dépayser. Popayan mérite également un stop. Surnommée la « ville blanche » de Colombie, elle attire beaucoup de monde lors de la célébration de la Semaine sainte.

9.  Parc national naturel de Los Nevados

Ce site est surtout connu pour son volcan, le majestueux Nevado del Ruiz, qui pointe à 5 300 mètres au-dessus du niveau de la mer. Pas moins de sept autres volcans se trouvent dans le parc. À cause de l’altitude très élevée, les sommets de Los Nevados sont recouverts de neige éternelle. Des glaciers se sont formés, laissant derrière eux des paysages grandioses.

10.  Parc national naturel d’Amacayacu

Il ne faut pas rater quand on est aventurier le parc phare de la région autour du fleuve Amazone. La Colombie propose dans cette possibilité un visage exceptionnel car tellement sauvage. Il reste néanmoins un des parcs nationaux le plus difficile d’accès. Pour arriver dans ce parc, il faut se la donner et vraiment vouloir y aller, mais la récompense est à la hauteur de l’effort.

Des nénuphars géants, des dauphines roses, des ouistitis, des lamantins, des tortues d’eau douce, des aras, et une végétation comme vous n’en verrez jamais plus. On est comme dans un film d’explorateurs. Des communautés indigènes vivent toujours au cœur de cette nature exubérante et nous organiserons des moments de partage. Ces moments hors du temps vous offrent le rêve que vous veniez chercher dans ce type de voyage. Des rencontres, des moments exclusifs, que vous n’auriez pas pu connaitre seuls.

Quand devrais-je me rendre en Colombie ?

La Colombie se visite toute l’année même si le climat varie beaucoup d’une région à l’autre. Les meilleurs mois restent Janvier, Février et Mars en règle générale.

Les températures dépendant plus de l’altitude que du mois de l’année. Il pleut beaucoup en avril, octobre et novembre. Dans la partie Amazonienne, la pluviométrie est la plus élevée de Mai à Juillet.

A Bogota, vous êtes à 2600m d’altitude. Les températures tombent bas la nuit. Medellin est à 1500m tout de même. Ces altitudes influent sur le climat.

En résumé, l n’y a pas vraiment de mauvais saison pour voyager en Colombie. La saison sèche se situe entre décembre et mars et encore en juillet et août

La saison humide -qui varie selon les régions- est entre avril / mai et octobre / novembre.

Y’a-t-il un danger à voyager en Colombie ?

Non ce n’est pas dangereux de voyager en Colombie.

L’arrivée au pouvoir du Président Uribe a permis de transformer le pays, concentrant toutes ses actions pour lutter contre les narcotrafiquants et les FARC. La guerre civile a pris en 2016 avec la signature de l’accord de paix entre le gouvernement de Juan Manuel Santos et les FARC.

Certaines régions splendides comme celle de Nuqui, jusqu’alors déconseillée par le Quai d’Orsay, sont désormais ouvertes. Les villes à la réputation autrefois sulfureuse, Medellin ou Bogota, ont depuis 15 ans mis en œuvre de profondes mutations sociales. Les quartiers les plus populaires, autrefois des coupe-gorges, sont aujourd’hui des lieux de tourisme à fort potentiels et font la fierté du pays totalement renouvelé. La Comuna 13 à Medellin en est le parfait exemple.

Nos guides touristiques sont également là pour vous indiquer les endroits qui peuvent se révéler insécure à certaines heures, notamment de la nuit. Ces précautions sont à prendre comme dans n’importe quelles villes au monde.

Certaines parties, essentiellement en forêt, peuvent être encore non démilitarisées. Toutefois, comme ne présentant aucun intérêt touristique, il n’y a pas de raisons de vous y envoyer.

Tous nos voyages sont garantis sans risque, accompagnés par nos guides colombiens qui connaissent parfaitement leur pays et toujours sous contrôle de notre représentant local francophone qui peut être joint à tout instant.